Matinée pluvieuse en Guyane... La route de Kaw en vélo

Publié le par les taquets de Cayenne

 

Mardi 02 Février 2010, 06h00 du matin. 7 Taquets (Adrien, Albin, Bobos, Hervé, Mich, Mika, Stéven) roulent sous la pluie et sur les routes noires de Rémire. Objectif du jour pour 5 d’entre eux : dégrad de Kaw 84 km plus loin.

 

week-molokoi--1-.jpg

 

Bobos ayant une séance de soutien PMA programmée et Hervé étant en reprise ils nous quitteront à Roura.

 

Après un voyage tranquille jusqu’à Roura, les choses sérieuses commencent. 50 km sur LA route de Kaw. Superbe route longeant la ligne de crête des montagnes de Kaw avec ses bosses aux pourcentages à deux chiffres, son revêtement pourri qui fait vibrer les vélos et fait tomber les bidons et les chambres à air de Mika, ses arbres en bord de route  remplacés par des bulldozer qui manquent de nous écraser en faisant tomber les arbres, sa pluie qui fait sauter tous les compteurs et sèche les chaines de vélo,.... Non, sérieusement, rouler sur cette route est un réel plaisir, le paysage y est magnifique, il y a très peu de voitures et des animaux. Palmarès du jour : des tamarins et plein de serpents, enfin, plein de serpents ……écrasés, un seul vivant qui d’un bond surpuissant en arrière a feinté tout le monde, surtout Stéven qui dans sa grande connaissance des ophidiens venait de passer par là car « je pensais qu’en passant derrière je ne risquais rien !!!! » bien vu !!!

 

 

Bon parlons un peu de vélo quand même. Donc, dès les premières côtes, Albin s’échappe, nous ne le reverrons qu’au dégrad où il arrivera 16 min avant les 4 autres !!!

 

Pour eux, le parcours se fait tranquillement, chacun monte à son rythme dans les côtes et l’on s’attend dans les zones de plat ou de descente, ça discute philo : « au putain elle arrache celle-la » ou « ouuuf, j’suis à 188 puls !!!!! » ou « oulaaaa va falloir la remonter au retour » ou « on fait une pause pipi ??? »

 

Mais tous les esprits sont concentrés sur LA dernière descente (qui sera une côte au retour) car le Mich l’a dit : « Avec ma Xsara j’la montais en première !! C’est un mur et super long !! » et certains copains de club de Stéven (des cyclistes, pas des nageurs) ont avoué avoir mis pied à terre !!!

Donc à partir du km 75, toutes les descentes sont suspectées d’être LA descente « c’est celle là !!! Ah non !!! », «  AH ! c’est sûr c’est elle !! A non !!! » bon à force, on a réussi à la trouver et NOM DE DIEU CA DESCEND !!!!!! Tous crispés sur les freins sauf Adrien qui n’en a plus à l’arrière mais pas grave, à fond le Adrien.

 

En bas, vision de rêve sur les marais, toujours aussi beau ce coin ça fait du bien.

 

L’heure du casse-croûte est arrivée. C’est le moment de tester la nouveauté du jour en prévision de l’ironman : « le jambon beurre » mais attention, pas avec n’importe quel pain, avec du pain au lait, très important. On ne sait pas encore vraiment pourquoi mais il parait que c’est très important, c’est écrit. Bilan : TEST REUSSI, le jambon beurre au pain au lait est très digeste, parfait pour la suite.

 

La petite pause étant terminée, il est temps de rentrer. Mais LA montée est là, devant nous et il faut aller en haut !! C’est donc parti. Albin s’échappe, nous ne le reverrons plus jamais.

Pour nos 4 compères l’ascension se fait tranquillement. C’est dur, les cuisses brûlent, on est à 8km/h !!!! Personne ne posera le pied, c’est l’essentiel. Le retour se fait sur le même rythme que l’aller, on grimpe et on s’attend. On s’attend parfois longtemps, surtout quand Stèven éclate un pneu qui nécessite deux arrêts pour réparation !! Si on peut appeler ça une réparation vue la tête du pneu à la fin du parcours !!!

 

SANY0024


Alors pour oublier ça, on fait une pause Pepsi à camp caïman. Mika avait soigneusement gardé une bouteille en cas de coup dur. La perte d’un pneu d’à peine 300 km en est un.

C’est fou tout ce qu’il y a sur un Mika qui fait du vélo : 7 litres d’eau, des chambres à air partout (qui tombent), des cartouches d’air comprimé, des barres, des gels, … On se demande comment il peu y avoir autant de choses sur un si petit homme avec un si petit vélo !!! En tout cas pour une reprise bravo Mika, t’as bien tenu !!!!

 

Bref, les côtes et les descentes se suivent et ne se ressemblent pas. Soudain, vers Fourgassier, un couinement sortant d’un Kebel se fait entendre. Puis peu de temps après c’est un Giant TCR qui couine puis un Orbea et enfin un « no name » (ben oui il a pas de marque le dernier) bref ça couine partout. La pluie a séchée les chaines (bizarre ça une pluie qui sèche !!) qui font un bruit terrible et qui fait pitié !!

 

Il faudra attendre la station de Stoupan pour lubrifier tout ça. MERCI MONSIEUR LE POMPISTE !!

 

Voila retour tranquille jusqu’à Cayenne. Superbe sortie de 168 km environ fait en 07h00. Pas terrible comme moyenne mais ce fut un bon moment entre nous, que du bonheur (sauf pour nos fesses !!!)

« On la refait mardi prochain ??? » Ok Stéven, on la refait.

 

                                                                   MICH


IronBoug 2010 (155)

 

Publié dans Entraînement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Ou pas ! Cette semaine j'avais les jambes, la semaine prochaine ce sera peut être moi qui sera derrière !

Et puis, penser aussi, qu'une fois que l'on a posé le vélo, faut partir sur un marathon... aie aie aie !


Répondre
B

La Guyane aurait-elle trouvé son Contador sur la route de Kaw ???


Répondre
A

Vu aussi (mais fallait être dans ma roue ! bon la montagne, même petite, est sélective, on verra donc mardi prochain) : une tortue et un toucan.


Répondre
E

Ah bon il y a du vent en Guyane maintenant ? Une légère brise tout au plus …
Merci la pluie, cela nous a évité d’avoir trop chaud … Concernant le jambon beurreeeee reste à le tester en roulant … et puis de toute façon pour améliorer notre temps de parcours, on a cas tout
faire en roulant, même les pauses pipi … En tout cas j’ai un nouveau pneu et des bidons plus gros et j’aurais plus de jambon beurre dans ma musette … donc vivement mardi !


Répondre
O

Bravo les gars!
Belle reprise pour Micka. J'ai failli venir (hummm) mais au dernier moment j'ai préféré une belle session de kite en surf dans du vent fort.
C'est marrant ça avance à 50-60km/h sans trop d'efforts!
A+
Bon courage pour l'entrainement, je reviens dès qu'il y a moins de vent.


Répondre