Un taquet dans le Gers

Publié le par les taquets de Cayenne

Fraîchement arrivé à Auch, je me suis empressé d'aller prouver aux autochtones gersois que les Taquets de Cayenne savaient parfaitement s'exporter sans renier leurs origines sportives. Je me suis donc inscrit au triathlon sprint local. Il y avait un courte distance mais mon régime estival à base d'apéros quotidiens et mon entraînement natation dans la piscine de 2 mètres sur 4 de mes beaux-parents ne me permettaient pas plus. 3 jours après la rentrée des classes, donc, je suis allé rejoindre la centaine d'autres triathlètes du coin pour participer à ce qui est un événement sportif majeur de la ville (sponsorisé par Sud Ouest, qui lui consacre de nombreuses pages). Beau temps, pas trop chaud en ce samedi, les eaux de la rivière du Gers étaient verdâtres mais apparemment tout à fait baignables selon les mesures règlementaires.

 

  Where is the taquet ?

 

Enfin, à 19 degrés, on supporte bien la combinaison. 13H45 : sachant que je vais en baver dans la flotte, je prends un départ des plus prudents, évitant au maximum les coups de coude des gersois (ils font beaucoup de rugby, ici) sous le regard de Julie et Jeanne, idéalement placées pour suivre la course le long du Gers. Plus tard, Julie me dira : « mais tu n'as pas été... enfin c'était pas terrible, ta natation ». Ben non, je sais mais à 40 ans, il faut savoir se ménager. Sorti en 15 minutes, alors que je retrouve enfin mon second souffle, je cours en pestant contre ma combi qui refuse de s'enlever. Pendant les répétitions, Julie m'a dit : « Là c'est facile, mais quand elle sera mouillée ce sera pas la même histoire » (elle m'énerve, parfois, elle...).


 

J'empoigne alors mon vélo (enfin, celui de Julie car le mien est toujours dans le container de déménagement) et je double en courant trois gars devant moi. C'est toujours ça de pris, car doubler les gersois sur le vélo c'est plus dur. Tous les participants redoutaient la partie vélo, à juste titre, car le Gers est des plus vallonné. Les côtes succèdent aux descentes qui succèdent aux côtes, etc. Il est conseillé de repérer le parcours. Néanmoins, je ne m'en sors pas trop mal et ne subis pas l'humiliation de Larmor plage l'année dernière, où j'avais l'impression que 300 coureurs me doublaient toutes les deux minutes. Ici je tiens à peu près la route et je conserve à peu près mon classement, doublant même des filles et des ventripotents. Je boucle les 20 kilomètres en 39 minutes sans trop en baver (je sais cela fait une moyenne de m... mais franchement il y a des côtes où c'est tout juste si on descend pas de vélo pour aller plus vite !), la course à pied s'annonce bien.


L'espagnol et moi

 

 

En effet je ne souffre pas du tout de la transition, très rapide car j'ai déjà les chaussures aux pieds. Comme d'hab, il faut gérer le premier kilomètre après ça déroule. Sous le soleil auscitain on supporte bien la casquette car il commence à faire chaud (c'est la sécheresse, té!). Je garde en ligne de mire un espagnol qui file bon train et je commence ma folle remontée... Nous courrons sur les rives du Gers et finissons sur le grand stade, comme au JO. Sur la piste je me fends d'un petit sprint pour grappiller trois places, je peux même en gratter deux autres mais bon à 5 mètres de la ligne, je laisse pisser, je tiens à m'intégrer, moi... Résultat de la course à pied, 19 ème temps en 22 minutes, c'est plutôt bon, ça !

49ème place, 5ème de ma catégorie V1 (ouai mais là je triche, les Vétérans 2 il y en avait plein d'autres devant moi...) Vu les maigres ambitions que je nourrissais c'est un bon résultat. Dans le discours que j'avais préparé en cas de victoire, j'avais gardé un petit mot pour les Taquets. Camarades, je vous dédie donc cette 49ème place.

Hasta luego, bienvenue à tous les petits nouveaux, je trouve que vous m'avez remplacé un peu vite, salauds. Bonne saison, je suis à fond avec vous pour le raid de la Pagode. Ferez-vous mieux que Bobos et moi ?


A+

 

                                              Laurent

 

 

Publié dans Taquets over the world

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Cela fait toujours autant plaisir de lire tes récits. Toujours aussi impressionnant en course à pied malgré un régime à base d'apéro, je devrais essayer, peut être que ...
Répondre
B
Bravo le Lolo.. par contre, je vois pas le nom de ton club sur les résultats !!! lol Mais tu portes bien les couleurs des Taquets...
On attend ton prochain article...
Pour la Pagode, t'inquiètes pas, je vais recruter un remplaçant de choc.
Répondre
N
C'est bon ça !!! pour une reprise. Vite remplacé mais jamais égalé !!! Enfin pour l'instant car ils galopent les nouveaux !!!
Répondre