la p----- d'entorse de la cheville

Publié le par les taquets de Cayenne

L’entorse de la cheville
           
             C’est un traumatisme assez fréquent et très lié à la pratique du sport. Dans notre cas, le danger survient surtout lors d’un jogging sur terrain accidenté (chemin caillouteux…), ou lors d’une descente de trottoir en ville ou d'un p----- de match de foot avec ses élèves . Dans la plupart des cas, l’entorse affecte un des trois ligaments externes : les deux ligaments péronéo-astragaliens (ant. et post.) et le péronéo-calcanéen.
 


Le pied va ainsi se bloquer en position dite de « varus » ou de supination 
 
Il existe deux stades de gravité :
1)      Simple microlésion du ligament, sans mouvement anormal (pas de laxité);
2)      Déchirure du ligament, avec laxité.
 
On ressent une douleur ligamentaire et/ou osseuse. Il peut y avoir un hématome, notamment si c’est le ligament péronéo-astragalien antérieur qui est lésé. Enfin, il peut être impossible d’appuyer sur le sol et de marcher.
 
On va alors faire pratiquer une radio, pour explorer le squelette, et une échographie, pour explorer les ligaments.
Le traitement immédiat consiste à mettre du froid et à comprimer ; le traitement secondaire dépend de la gravité de l’entorse :
-          entorse bénigne : contention souple, froid et anti-inflammatoires (AI) ; reprise du sport en deux semaines ;
-          entorse grave : contention rigide, puis rééducation ; reprise en 1 mois environ.
 

Publié dans Blabla Taquéta

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nadador 21/06/2009 01:41

quelle idée de faire du foot moins d'un mois avant une grosse échéance !